Les Ordres

J’ai longtemps fonctionné en roue libre. J’ai veillé à n’avoir ni habitudes, ni attaches. Je m’enorgueillissais d’être sans horaires et sans collier.

Ne donnant pas d’ordres, n’en recevant pas, je m’arrangeais pour échapper aux hiérarchies verticales, à cette pression de haut en bas que tous les modèles d’organisation du travail exercent sur l’individu. C’était peut-être une erreur.

Ne s’inscrire dans aucune catégorie, ne dépendre absolument que de ses urgences et de ses humeurs, ne mène nulle part. A la longue, cette liberté devient une sorte d’handicap. Et vivre sa vie comme une suite de premières fois, coupé de toute vérification, équivaut à un éternel recommencement.

La plupart de mes actions ont été inefficaces : des coups dans l’eau, parfois de grands coups. Je vois ma vie passée comme une suite de geysers effacés, d’éclaboussures transparentes qui se dissolvaient dans le vent.

J’ai pris conscience bien tard de ma maladresse et de mon abandon. J’ai senti que ma culture était une forme d’auto-hypnotisme, sans aucune efficacité directe. Que la vitesse de l’écriture me tournait la tête. J’ai vu qu’il y avait, dans la conduite de mon esprit, dans la façon d’occuper mes journées, quelque chose à changer, si je voulais reprendre pied dans le monde extérieur.

Depuis deux mois, j’ai entrepris de modifier ma trajectoire – le mur se rapprochait.

J’ai cessé de faire semblant d’être un être humain. J’essaie d’en être un pour de bon.

Toutes les opérations nouvelles que j’ai lancées visent à créer des points d’ancrage et à choisir des formes de bonheur compatibles avec une existence sociale. Je m’inscris ainsi dans une durée qui ne m’appartient plus exclusivement. Je tiens compte d’autrui, et même de moi.

Je cherche désormais à trouver, pour l’ensemble des actions de ma vie, reliées entre elles, un principe de nécessité fiché dans le monde réel.

Il me semble, en me lançant dans cette entreprise, que je quitte le désordre de la vie laïque, et que j’entre enfin dans les Ordres…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s