Lignes de fuite

J’ai été fracassé. C’était un choc mineur, local, mais il a suffi pour me réduire en poudre. Je suis si fragile. Une simple secousse, et le puzzle incertain de ma vie a retrouvé son éclatement initial.

Je survis, bien sûr. Par petites touches, je me rassemble. Je reprends vie. Mais dans le combat secret, je perds du terrain. Le mal que je ressens vient du plus loin de moi.

Accident, douleur, opération, sortie de l’hôpital : tout allait bien. On m’avait installé dans une minuscule chambre claire. Et aussitôt après, j’ai cessé d’exister.

Ce n’est pas l’accident au pied, ni l’opération, en somme assez bénigne, qui m’a mis à mal. Ce n’est pas la douleur, très supportable, ni la fièvre, qui n’atteint pas des sommets. C’est l’immobilité.

Je n’ai pas de vie intérieure. Il faudrait puiser dans mon fond, mais il n’y a pas de fond. Je ne connais pas d’autre moyen d’agir que d’écrire. Je devrais écrire et je n’écris pas.

Je reste allongé, une jambe juchée. Je découvre le monde de bas en haut.

C’est un point de vue parfait pour renouveler sa vision.  Les contre-plongées sont des renversements du monde visible. L’accentuation et la fuite des perspectives vous donnent le sentiment de l’éloignement du monde. Vous glissez au fil d’un fleuve immobile.

L’armoire, le plafond, le mur, la lampe, le mur, la jambe, la main, deviennent des astres détachés. Mon âme est en mille en morceaux.

Au bout d’un moment, le processus m’échappe, tant il est singulier et je retombe dans le silence. Je ne suis plus qu’un regard, une lenteur, un système de tri qui n’a pas de centre.

Je sens, quand je suis ainsi immobile et tourné vers la lumière, que j’accumule en moi une force pâle et froide. Mais j’ignore si elle peut me nourrir ou si elle va me tuer.

Puis-je grandir sans écrire ? C’est très incertain.

Ceci n’est pas un texte. Ceci est un bloc-temps arraché au passage. Il est d’une très grande instabilité.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s