Vers le secret

Ce même jour, je retrouve une vieille photo sur laquelle ma mère sourit dans tout le feu de sa jeunesse. J’essaie de déchiffrer  le décor qui l’entoure, le jardin mal entretenu, les ombres, les murets, le buis, les fusains. Ce sont les reliefs d’un labyrinthe dans lequel à mon tour j’ai joué.  Le dessin initial a volé en éclats. Les fragments d’histoire que l’œil reconstitue ne sont plus lisibles que par le souvenir. Ils forment un message enfoui dans les sables, comme un journal intime oublié au fond d’un tiroir. Le sourire de ma mère seul est vivant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s