Attaque

Sérieusement parlant, on ne sait pas toujours très bien quand on vit. L’espace temporel dans lequel se déroulent nos existences ne se limite pas aux données brutes de la biologie et du calendrier. Notre capacité à fonctionner à l’intérieur d’une époque donnée, la nôtre, est loin d’épuiser toutes nos virtualités. La conscience est multiple et son champ de représentation excède le cadre du présent.

De même l’ensemble de nos gestes et de nos actions ne s’inscrit pas sur le seul écran de la perception directe. La mémoire, dans son ressac infini de trajectoires possibles, fait surgir en nous des univers que nous n’avons pas parcourus physiquement, et dont nous n’avons qu’une expérience imaginaire. Ils n’en sont pas moins très prégnants. Ils constituent pour nous des superpositions du temps qui se combinent et élargissent notre expérience du monde, et plus encore, son usage.

Ces perspectives synchroniques nous évitent de nous diluer dans la modernité.

Notre éducation, nos lectures, notre circulation dans le monde, notre connaissance de l’Est et de l’Ouest, créent en nous un désir de maîtrise et d’accomplissement que la réalité immédiate est impuissante à combler, et qui laisse à l’abandon un large champ d’attentes et d’urgences, à commencer par le bonheur.

Le futur, qui n’est pas l’avenir mais l’intériorisation de l’avenir, est notre meilleure arme contre l’idéologie moderne du malheur.

Où vivre, où trouver l’espace et le style d’existence qui conviennent à nos besoins profonds, sinon dans le temps ? Et comment rattacher sa vie présente à d’autres strates du temps ? Ce sont des questions qui ne peuvent trouver de réponse dans l’actualité. Vivre en une seule dimension temporelle est réducteur, et du reste impossible. Si j’étais condamné à ne vivre qu’en 2016, avec mes seuls souvenirs personnels et intimes pour tout espace mental, une sorte de claustrophobie s’abattrait sur moi, l’autisme me conduirait au déni de réalité : nulle part.

Je cherche d’autres formes d’inconnu à explorer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s